Truite et Pingouin épisode 1

Truite et Pingouin – épisode 1

Un programme proposé par le Puzzle de Thionville, écrit et raconté par Ségolène Basso-Brusa, produit par JDcarré. Réalisation et illustration : Jérémy Durand.

Ecouter / lire l’épisode suivant

Truite et Pingouin
Episode 1

Avoir un bon copain

Depuis combien de temps Pingouin a quitté sa banquise et marche tout seul ? Des heures ? Des jours ? Quand même pas des mois ! Il ne sait plus… Quand on est seul, c’est difficile à dire. En tout cas il a mal aux pattes ! Une pause lui ferait du bien. D’autant que le sol est bizarre ici. Il est… chaud.

C’est peut-être à cause du grand soleil dans le ciel ? Pingouin connaît le soleil. Chez lui aussi il faisait parfois son apparition. Ces derniers temps, il était même tout le temps-là, jusqu’à ne plus partir du tout. Pingouin ne sait pas si c’est ça qui a fait fondre son igloo, mais à partir du moment où le soleil est resté dans le ciel pour de bon, Pingouin a dû dire au revoir à sa maison.

Il a marché, marché, et marché, pour trouver un nouvel endroit où vivre. Il était tellement déterminé, qu’il ne s’est jamais arrêté. Mais là, il fatigue… « Non il faut que tu continues – s’encourage Pingouin – ce n’est pas encore le moment de s’arrêter ! » Pingouin ne fléchit pas, il avance, encore et encore, perdu dans ses pensées jusqu’à ce que… BOUM !

« Hey fais attention à mon bocal, toi ! » Pingouin ne le sait pas encore, mais il vient de foncer dans Truite.

Il se frotte la tête et reprend ses esprits. Devant lui, il découvre un drôle de truc à l’intérieur duquel flotte un poisson. Pingouin connaît aussi les poissons, il y en a chez lui sous la glace. Mais pas des comme ça…

« Comment tu dis que ça s’appelle, ça ? », demande Pingouin en tapotant le verre autour de Truite.

« Hey, tout doux avec mon bocal, j’ai dit ! »
« Un bocal ? » Pingouin s’interroge…
« Ben oui, tout le monde sait ce que sait ! », répond Truite. 

Peut-être que le choc a tout fait oublié à Pingouin… Il s’inquiète maintenant. Mais Truite a un test infaillible : le question – réponse. Go !

« Tu t’appelles comment, Pingouin ?
– Pingouin.
– Tu viens d’où ?
– De la banquise.
– C’est quoi ta maison ?
– Un igloo. »

Truite laisse échapper des bulles, pas rassurée du tout par les réponses farfelues de Pingouin. Un igloo ? La banquise ? Mais de quoi il parle… Elle ne veut pas lui faire peur, mais elle pense qu’il a pris un sacré coup sur la tête quand même.

Mais Pingouin est rassuré, au contraire, tout est juste, il se souvient de tout ! « Merci de m’avoir aidé à vérifier euh… Comment tu t’appelles ?»
« Truite, je m’appelle Truite », répond Truite.
« Et tu es un poisson ! » affirme Pingouin, tout fier.
« Tout à fait ! Tout à fait ! »

Truite est contente de voir que Pingouin n’a pas complètement perdu la boule. Mais elle aimerait quand même bien revenir sur cette histoire d’igloo et de banquise pour en être certaine… Qu’est-ce que c’est au juste ?

Pingouin explique que c’est là où il habitait. Il y avait de la glace partout et sa maison en était entièrement composée. Il pouvait faire des glissades toute la journée ! Mais tout a fondu à cause du soleil qui ne partait plus… Alors Pingouin a dû s’en aller pour trouver une nouvelle maison.

Truite lui proposerait bien une petite place dans son bocal, mais l’espace est assez restreint… Ce qu’elle trouve étrange, c’est qu’ici aussi il y a du soleil, mais les maisons ne fondent pas.

« Regarde ! » Truite frétille dans son bocal pour le prouver.

Pingouin s’interroge… « Ce bocal, c’est ta maison ? »
« Je dirais plutôt ma chambre. – répond Truite de manière analytique. – Ma vraie maison est la grande que tu voies juste derrière. Mais les habitants sont partis et ils m’ont laissé sur le bord de la route. J’avais pourtant une très belle place sur un meuble, elle me manque. »,

Truite fait un tour de bocal nostalgique.

« Alors, toi aussi tu es toute seule ? », demande Pingouin.

Truite n’en est pas encore sûre, elle attend de voir si les habitants vont revenir. Pingouin lui demande depuis combien de temps elle attend. Truite ne sait pas, c’est difficile à dire quand on est seul. Pingouin est bien d’accord…

« Et si nous cherchions une maison ensemble ? », propose-t-il. Truite pourrait y mettre sa chambre à l’intérieur !

Mmh mmh… Truite est intéressée mais elle a besoin de réfléchir à la proposition.

« Question : je pourrais choisir ma chambre ?, demande Truite.
Euh je croyais que t’as chambre c’était…
Ne change pas de sujet ! rétorque Truite. Je trouve que t’as pas l’air sûr de toi… »

Truite plisse ses yeux pour manifester son soupçon. Pingouin panique, il ne sait plus quoi dire. Il insiste « Si si, je suis sûr ».
« Ah, c’est d’accord alors ! » conclue Truite.

Pingouin est trop content, « génial ! » Il veut serrer la patte de Truite dans un réflexe et il se cogne contre la vitre à nouveau…

« Hey, je t’ai dis de faire attention à mon bocal, ça fait trois fois ! » lui lance Truite.

Pingouin s’excuse, il voulait juste faire un check de la patte. Truite lui apprend que chez les poissons, ça se fait avec la nageoire, un check. « On appelle ça un check nageoire d’ailleurs. Attends, je te montre ».

Très concentrée, Truite prend de l’élan dans son bocal en faisant plusieurs tours bien maîtrisés, puis elle bondit hors de l’eau pour faire son check nageoire à Pingouin. Et PLOUF, elle replonge dans son bocal comme une pro.

Pingouin est impressionné ! Même s’il n’a pas eu le réflexe de taper dans sa nageoire et qu’il l’a prise en pleine figure… Il est trempé. Mais comme il fait chaud, ça fait du frais !

« Alors c’est parti pour l’aventure ! » lance Pingouin.

Par contre, comment va-t-il faire pour porter le bocal de Truite s’il a pas le droit d’y toucher ?

« Je veux bien faire une exception, mais tu devras faire très attention » répond Truite. Pingouin le promet ! « En plus c’est un peu comme de la glace son truc. Et Pingouin sait y faire avec la glace ! Il attrape le bocal de Truite avec habilité et c’est parti pour la recherche de leur nouvelle maison !

A l’intérieur de son bocal, Truite lance discrètement des jets d’eau taquins à la figure de Pingouin : « Ca, c’est pour avoir appelé mon bocal, « un truc »… » Mais Pingouin est ravi : ça fait du frais et ils ont de la route à faire.

C’est quand même chouette d’avoir un copain.

Ecouter / lire l’épisode suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.