Chuut

Chuut ! Laissons nos oreilles écouter

Et si on prenait le temps de s’intéresser aux sons, aux bruits, aux voix ? Et si on rencontrait des personnes qui produisent, étudient, créent ces sons ? C’est tout le principe de Chuut !, web-série qui part, en une quinzaine de minutes par épisode, à la rencontre des sons, et de celles et ceux qui s’y intéressent de très près.

Des sons partout

Eh oui ! Nous sommes entourés de sons. Mais qu’est-ce que c’est au fond, « un son » ? Hé bien de toute évidence, une multitude de choses ! Du bruit, de la voix, de la musique… Il y a les sons qui interrogent, ceux qui permettent de s’évader et ceux qu’on reconnait tout de suite.

Des sons autour de nous il y en a plein : dans la rue, à la maison, dans la campagne, la forêt, les magasins, la gare. Et on s’en insère parfois directement dans les oreilles avec des écouteurs. Que disent-ils de nous et de notre rapport à notre environnement ?

Chuut ! Laissons nos oreilles écouter

Comme par exemple le jingle de la SNCF ! Emblématique des modes de vie citadin, rares sont celles et ceux qui (en France tout du moins) ne l’identifieront pas dès la première note. Mais comment est fabriquée une identité sonore ? Avec Chuut, on découvre un univers insoupçonné en compagnie de Delphine Guerrin, designeuse sonore.

Des sons enthousiasmant

Autre univers passionnant : le bruitage. Si, comme nous ici, vous créez des fictions audio, vous savez combien il est enthousiasmant de donner corps à un univers sonore avec… des noisettes dans un saladier !

Les Cafés Filous sont des ateliers pour adultes ou pour enfants autour de l’animation video, du doublage, des effets spéciaux et du bruitage.

CHUUT ! LAISSONS NOS OREILLES ÉCOUTER

Mais si ce n’est pas le cas, où si vous avez besoin de quelques conseils en la matière, plusieurs épisodes y sont consacrés avec un bruiteur de dessin-animé, un ingénieur du son et surtout avec Nathalie Boulard, créatrice des Cafés filous.

Des sons inattendus

Connaissez-vous l’archéologie du paysage sonore ? Autant le dire tout de suite, c’est une sacrée découverte ! Tout autant que la découverte de Mylène Pardoen qui a créé une carte postale sonore du Quartier du Grand Châtelet au 18ème siècle.

Et puis, bien sur : la musique ; que ce soit son apprentissage ou sa composition ou la prosodie de la voix décortiquée par un psychanalyste.

Des fans de jazz dans l’assistance ?

Parce que si c’est le cas, sachez que Laurent de Wilde est au casting ! Et que non content d’être un musicien et jazzman hors pair, le monsieur est également un passionnant théoricien du son. Ici, c’est 15 minutes de voyage à travers l’histoire de la musique électronique qu’il nous propose.

Alors avis aux curieux.ses de tout poil : calez-vous dans un fauteuil et, chuut, laissez vos oreilles écouter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.