Au milieu des fantôme épisode 9

Au milieu des fantômes – épisode 9

Fiction sonore, en 14 épisodes de 4 à 8 minutes, Au milieu des fantômes est un polar d’une durée totale de 1h23.

Avec Coralie Huché, Ségolène Basso Brusa, Yoann Milin, Nicolas Six, Jonathan Durand, Gauthier Andres, Stéphanie Gerthoffert, Paty Cáceres, Michel Picot, Julie Lebowski, Olivier Gonord et Alexandre Molitor.

Ecrit et réalisé par Jérémy Durand. Musique par Olivier Gonord. Moyens de production : JDcarre – www.jdcarre.fr.

Ecrit entre avril et décembre 2017. Enregistré de janvier 2018 à septembre 2018. 1ère diffusion : juin 2019.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Au milieu des fantômes

Episode 9

SEQ 1

Samedi 18 avril, 20h, deuxième étage de l’Hôtel de ville. MICHEL DE TUDELE mâchonne un cigare éteint. Face à lui, un homme, plutôt grand, plutôt baraqué, plutôt sinistre.

MICHEL
Bien. Bien bien bien. Donc… Notre ami scénariste fait du zèle. Il me semblait vous avoir demandé de le désamorcer après la mort du journaliste. C’était ça le plan, vous vous rappelez ? Pas de laisser à ce gratte0papier le temps de flipper. Pas d’avoir à supprimer le rédacteur en chef. On sait au moins ce que sont les derniers papiers qu’il a fournit ? Ceux qu’on voulait qu’il fournisse ? Où ceux qu’on cherche ? Enfin… Que VOUS cherchez. C’est à se demander pourquoi on vous paie. La situation m’échappe et je n’aime pas ça. Ça va trop vite. Tant que je n’ai pas récupéré ces dossiers comptables, il n’est pas question de laisser l’enquête avancer. Ce n’était pas prévu tout ça. Après, c’est de ma faute aussi, j’aurais du temporiser la mort du journaliste. Mais bon, je ne pensais pas que vous seriez aussi nul. (il soupire) Bref. Il va falloir régler ça. Calmer le flicaillon de seconde zone qui se prend pour Colombo. Faire taire le gratte-papier. Dans les plus brefs délais. Parce que je reste courtois là, vous l’avez remarqué. Mais il va falloir se montrer un peu plus efficace, sans quoi ça va barder.

L’homme en face de lui ne répond pas, ne bouge pas.

MICHEL
Et ben allez, au travail. Zou. On se remue.

Demi-tour, trois pas vers la porte, une détonation étouffée, du sang et de la cervelle éclaboussent le mur. Le corps de l’homme tombe et finit de se répandre sur le parquet.

MICHEL
Et ben voilà. Ça a bardé.

MICHEL pose son Remington 1911 sur le bureau, le silencieux laisse s’échapper un léger filet de fumée grise. Il décroche le téléphone et compose un numéro.

MICHEL
Sébastien, vous seriez assez aimable de me trouver un nouvel acolyte… Oui… un dégourdi cette fois… Voilà. Et puis il serait de bon aloi de faire nettoyer mon bureau… Merci Sébastien. Ah et dites-moi : nous avons des amis dans la police n’est-ce pas ?… Formidable… Envoyez-en un bien, dans une heure, à l’Excellence… Merci Sébastien.

Monsieur le maire pivote dans son fauteuil en cuir, réajuste sa cravate, allume son cigare. Il faut vingt minutes en voiture pour rejoindre l’Excellence ; son chauffeur sera là dans une demie-heure.

Une demie-heure de tranquillité dans une journée énervante. Trop de stress, c’est mauvais à son âge. C’est quand même dingue d’être obligé d’en arriver là. Trente ans qu’il contrôle cette ville. 18 ans qu’il en a les clés officielles. Et l’autre pourri de MixMédia, il s’imaginait quoi ? Qu’il allait prendre la place ?

Seq 2

MICHEL repense à Arthur Delalande. En quelle année était-ce ? Les deux garçons étaient au collège. Cet Arthur qui débarque d’on ne sait où et qui prend la place de capitaine de l’équipe de foot : un sacré gaillard, solide, rapide, au demeurant très sympathique ; fauché par une voiture volée, en fauteuil depuis. Autant que MICHEL se souvienne, Arthur a été le premier. Cette histoire le fait sourire. Ça lui fait du bien de revenir un peu sur ses débuts, de voir le chemin parcouru, de mesurer le travail accompli. Il n’aura pas démérité.

Cette fin de partie contre MixMédia est laborieuse mais il la remportera. Il aurait pu la jouer plus simplement et éliminer l’adversaire de façon radicale. Pas son genre. Abattre les pions, ok, mais l’ennemi, le vrai, on le casse, on l’écrase, on l’humilie. On lui laisse le temps de regretter son impudence.

SEQ 3

Les phares de sa voiture illuminent le parvis de l’Hôtel de Ville. Il se lève et quitte son bureau, guilleret.

MICHEL (pour lui-même)
Les affaires reprennent.

Son téléphone portable vibre ; un sms laconique de Sébastien.

MICHEL
Flic non coopératif. Menaces émises. Bien. Bien bien bien. On fera avec.

La voiture démarre. Le jardin botanique, la vieille ville, la cathédrale. Puis la marina et son yatch, l’Excellence. Il y a de la lumière à bord.

MICHEL (pour lui-même)
J’espère qu’ils ont débouché le vin depuis plus d’un quart d’heure…

SEQ 4

Alors que MICHEL s’installe, son maître d’hôtel accompagne un homme au salon.

MICHEL
Ah formidable ! Asseyez-vous, je vous en prie. Un verre de vin ?

Le flic reste debout et ne répond pas. Il n’apprécie effectivement pas l’invitation.

MICHEL
Pas un grand bavard, hein ? Pas grave, j’ai l’habitude. Vous avez surtout besoin d’écouter. Bon, et ne tirez pas la gueule comme ça. Ce que j’ai à vous demander est très simple ; et bien payé en plus, ça vaut le coup vous verrez. Quelques papiers à récupérer et me ramener, rien de bien sorcier. Un peu serré côté timing, mais vous m’avez l’air d’un jeune homme plein d’entrain, je suis sûr que ça ne vous dérangera pas de vous mettre au travail… hé bien, tout de suite par exemple.

Quelques minutes pour bien comprendre de quoi il s’agit et le flic quitte L’Excellence. Rien de compliqué, en effet, et il a l’habitude de piquer dans les scellés. C’est pour ça qu’il a été choisi. D’ordinaire, ce sont des poches de cocaïne ; toujours par petites quantités, régulièrement, pour sa consommation. Les documents recherchés seront sans doute dans le bureau de l‘inspecteur. Il faudra regarder si des copies n’ont pas été faites. Et vérifier dans l’ordinateur de GUS si les papiers n’ont pas été numérisés. Rien de compliqué en effet. Sauf si les documents ne sont pas à l’endroit indiqué. Sauf si l’inspecteur ne quitte pas son bureau de la nuit… Par chance, ce soir, tout se passe comme prévu.

Au milieu des fantômes – Episode 9 sur 14.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.