Au milieu des fantôme épisode 6

Au milieu des fantômes – épisode 6

Fiction sonore, en 14 épisodes de 4 à 8 minutes, Au milieu des fantômes est un polar d’une durée totale de 1h23.

Avec Coralie Huché, Ségolène Basso Brusa, Yoann Milin, Nicolas Six, Jonathan Durand, Gauthier Andres, Stéphanie Gerthoffert, Paty Cáceres, Michel Picot, Julie Lebowski, Olivier Gonord et Alexandre Molitor.

Ecrit et réalisé par Jérémy Durand. Musique par Olivier Gonord. Moyens de production : JDcarre – www.jdcarre.fr.

Ecrit entre avril et décembre 2017. Enregistré de janvier 2018 à septembre 2018. 1ère diffusion : juin 2019.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Au milieu des fantômes
Episode 6

SEQ 1

Au deuxième étage de l’Hôtel de ville, le bureau de MICHEL DE TUDELE. Dans cette ville, depuis 18 ans déjà, on l’appelle Monsieur le Maire. Un homme qui pense à être sympathique quelques semaines tous les 5 ans, dont l’air bonhomme peine à adoucir un regard dure ; mais élit-on un candidat pour son amabilité ?

Face à lui, ABYGAELLE LEICHHARDT, cheffe comptable chez MixMédia. Ex-cheffe comptable ? A l’heure qu’il est, elle a dû être licenciée pour abandon de poste. Va savoir. Elle sait en revanche qu’elle déteste ce bureau qui empeste le tabac froid, lourd et acre. Elle aimerait ne rien avoir à y faire. Elle aimerait ne jamais y être entrée.

ABYGAELLE
Je veux partir. Je deviens dingue !

MICHEL
ABYGAELLE, calmez-vous.

ABYGAELLE
Ça suffit de me dire de me calmer ! Ça fait des semaines ! Des semaines que vous me dites que ça va s’arranger ! Et c’est de pire en pire !

MICHEL
Asseyez-vous. (un temps) Asseyez-vous ABYGAELLE, je n’aimerais pas avoir à m’énerver.

Elle s’exécute. Elle n’a aucun intérêt à ce qu’il s’énerve. Elle a peur. De lui, de la situation. Elle a besoin de son aide. Merde ! C’est quand même lui qui l’a mise dans cette histoire ! Non… elle s’y est mise toute seule. Mais qui aurait refusé une telle somme d’argent ?

ABYGAELLE
Je vous en prie. Je ne comprends pas pourquoi je suis encore coincée dans cette ville. Il faut que je parte !

MICHEL
Parce que vous imaginez que vous passerez les contrôles d’identités de l’aéroport ?

ABYGAELLE
On avait parlé d’un faux passeport…

MICHEL
Ah ! Mais c’est que vous me prenez pour un vulgaire faussaire ? Le passeport que je vous fais faire est tout ce qu’il y a de plus authentique : voie légale, timbre fiscal et tout le baratin ! Alors ça prend du temps, c’est l’administration. Vous me faites rire ! Quand il s’agit de prendre du pognon, y a du monde ! Mais dès que ça dérape, ça se carapate. Soyez sérieuse et reprenez-vous. Analysez la situation. Vous voyez bien que le plus sage est de rester tranquille.


Les choses seraient plus simples si il avait tort.

SEQ 2

Au moment où se passe cette discussion, une autre a lieu quelques arrêts de métro plus loin. Dans l’agence d’assurance de CLEMENCE CHARCOT, GUS s’est vu offrir un café et la conversation tourne en rond.

CLEMENCE
Inspecteur, j’ai déjà répondu, sur tous ces sujets à vos collègues de la brigade financière. Ne pouvez0vous… hé bien je ne sais pas… lire leur compte-rendu ? Il doit bien y avoir un compte-rendu de mon interrogatoire ?

GUS
Je m’en excuse, je vous prie de le croire, madame CHARCOT. Deux hommes sont morts, tous deux en lien avec le scandale MixMédia. Les deux mêmes qui vous ont directement accusé, de participer à un… comment dire…

CLEMENCE
… réseau de fraude à l’assurance, escroquerie en bande organisée, vos collègues ont pris moins de pincettes, inspecteur. Et pourtant je suis ici, dans mon bureau, libre, je vais, je viens. Ce doit être que ces accusations n’étaient pas fondées.

GUS
MixMédia paye vos frais d’avocat, ce n’est pas banal.

CLEMENCE
C‘est la moindre des choses ! C’est leur tempête, pas la mienne ! Et je refuse d’en être un dommage collatéral, je ne me laisserais pas faire ! Ah ça non !

GUS
Je ne porte aucune accusation, vous n’êtes pas suspecte, je remonte une piste.

CLEMENCE
Et bien sûr, je suis sur cette piste. Ça m’arrive souvent ces derniers temps.

GUS
Mais enfin ! Vous n’allez pas me le reprocher quand même ?

CLEMENCE
Et d’abord, pourquoi je ne suis pas suspecte ? Il me semble que les calomnies de ces deux personnages à mon encontre constituent un sérieux mobile ! Ha ! Les flics, vous
êtes tous pareils ! Faudrait résoudre vos enquêtes à votre place. Mais ça ne prendra avec moi !

GUS (gardant difficilement son calme)
Vous les boucs-émissaire, vous êtes tous pareils. Vous palpez vos quelques billets sans vous rendre compte que votre vrai rôle est d’être balancés dès que nécessaire. Vous en taule et eux, ceux qui tirent les ficelles, blancs comme neige. Soyons clair, il est dans votre intérêt de m’aider.

Cet entretien ne mène nul part.

SEQ 3

Autre lieu, autre discussion qui ne rime à rien. ELEA mange sans appétit ses haricots verts, parce ça fait du bien les légumes verts.

MAMAN
Tu sais ce que tu vas porter à l’enterrement ?

ELEA
Il est hors de question que j’y mette un pied !

MAMAN
Roooh, n’importe quoi. Quand a0t0il lieu ?

ELEA
Mais j’en sais rien !

MAMAN
Tu sais ma chérie, je m’inquiète pour toi.

ELEA
Je te l’ai dis MAMAN, je vais bien.

MAMAN
Ton travail, ça va ?

ELEA
Oui, ça va. Pas ultra passionnant, mais ça va.

MAMAN (elle rit)
Attend la retraite, tu verras, on s’amuse beaucoup. Avec les copines on va se faire un saut à Rome bientôt. 4 jours. 4 jours c’est suffisant, parce que Maud, avec toutes ses manies, elle est vite pénible.

SEQ 4

Pendant ce temps, au PMU Les Favorites, JEAN est venu finir de lire le Courrier Républicain et partage son analyse avec le patron.

JEAN
Tu te rends compte quand même le gros plan mafieux. Les gars se retrouvent le nez dans leur caca, alors hop, ils dézinguent à tour de bras. T’as écouté le poste ce matin ? Parce qu’y a un deuxième journaleux qu’a cané ! Et au passage un gars qui faisait juste son taf, rien à voir. Ça craint. Dans pas longtemps ça va coller des têtes de canassons dans les plumards, tu vas voir.

Au milieu des fantômes – Episode 6 sur 14.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.