Au milieu des fantôme épisode 12

Au milieu des fantômes – épisode 12

Fiction sonore, en 14 épisodes de 4 à 8 minutes, Au milieu des fantômes est un polar d’une durée totale de 1h23.

Avec Coralie Huché, Ségolène Basso Brusa, Yoann Milin, Nicolas Six, Jonathan Durand, Gauthier Andres, Stéphanie Gerthoffert, Paty Cáceres, Michel Picot, Julie Lebowski, Olivier Gonord et Alexandre Molitor.

Ecrit et réalisé par Jérémy Durand. Musique par Olivier Gonord. Moyens de production : JDcarre – www.jdcarre.fr.

Ecrit entre avril et décembre 2017. Enregistré de janvier 2018 à septembre 2018. 1ère diffusion : juin 2019.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Au milieu des fantômes
Episode 12

SEQ 1

Mardi 21 avril, 7h. GUS n’y tient plus. L’infirmière répète qu’il faut attendre le médecin. Il s’est agité toute la nuit, a bousculé tout le service. Des flics ont fait des aller-retours, charriés des dossiers et de la paperasse. ELEA s’était éclipsée dans la soirée, quand la femme de son ami était revenue apporter des vêtements propres et une trousse de toilettes. Maintenant qu’il est présentable malgré quelques ecchymoses, GUS exige un mandat. Il se veut dans le bureau d’un juge d’instruction. Il veut fondre sur CLEMENCE CHARCOT. Il a de quoi la faire tomber depuis quelques temps déjà. Mais avec Ericson, ils ne voulaient pas. Ils préféraient s’attaquer aux têtes pensantes. Plus maintenant. Les connexions sont faites. Ericson a avancé de son côté. L’édifice s’écroule.

SEQ 2

JEAN, au comptoir des Favorites, commande un second café. Après avoir commenté le sport, il s’attaque à la une.

JEAN
Eh ben c’est pas dommage ! Le mec de MixMédia est « mis en examen » ! Mais alors, pas du tout pour ce qu’on croyait, tu sais les trucs de fraude et tout. Là, il aurait carrément payé pour faire buter les journaleux ! Remarque, sont pas vifs les poulets hein, on avait déjà pigé. Eh pis le gars, l’est pas fut’fut’ aussi, z’ont repéré sur ses comptes perso un virement de 30 000 balles vers le Luxembourg. Emis vendredi, le virement, le lendemain des meurtres. Le type dit que ses comptes ont été truqués, mais hé ! Ça va, faut pas nous prendre pour des truffes. Le mec, c’est jamais lui, tu sais. En attendant, l’a passé la nuit en taule. Dis donc, si ça se boucle dans la semaine, ils vont se faire chier les journaleux. Pis bah nous aussi du coup, c’tait marrant à suivre c’t’histoire.

SEQ 3

L’effervescence a gagné l’Hôtel de Ville et le bureau du maire qui s’impatiente au téléphone.

MICHEL
Sébastien ! J’apprends qu’un juge a autorisé un mandat pour arrêter madame CHARCOT. Vous m’expliquez ? (un temps) Non évidement, vous n’y êtes pour rien. Je me fous de vos excuses médiocres. Vous me foutez une mitrailleuse devant sa porte et vous me faites canarder le premier flic qui approche ! Putain de bordel de merde ! (un temps) Mais je sais bien que c’est trop extrême, abruti ! (un temps) Et bien je ne sais pas, foutez la dans le coffre d’une bagnole et barrez-vous. N’importe quoi pourvu que l’assureuse s’en sorte et que la comptable ne me pète pas un plomb. C’est cette grognasse qui a mes dossiers, j’en suis sûr. Dès que j’ai la main dessus, on se débarrasse de ces deux boulets, là j’en ai marre. On a enfin ce qu’on voulait, je ne vais pas les laisser me chier dans les bottes maintenant !

SEQ 4

Les flics sont déjà chez CLEMENCE CHARCOT, mais CLEMENCE CHARCOT est déjà à son bureau. Une voiture s’arrête devant l’agence, deux hommes entrent et attrapent la courtière. Elle crie, ne comprend pas. Dehors, trois voitures de police : huit officiers les cueillent. Le chauffeur de la voiture est déjà menotté, les deux kidnappeurs sont vite maîtrisés. GUS s’approche de CLEMENCE qui pleure.

GUS
Il semblerait qu’on cherche à vous faire taire madame CHARCOT. Rassurez-vous, ce n’est pas mon cas. Bien au contraire. Vous allez même commencer par me parler d’ABYGAELLE.

CLEMENCE (reprenant son souffle, acculée, hargneuse)
Je ne connais aucune ABYGAELLE ! Vous voyez bien que je viens de me faire agresser ! Sale con !

GUS
J’en ai rien à foutre. Vous êtes en état d’arrestation.

SEQ 5

Le flash info de 9h s’étale sur l’affaire MixMédia. ELEA, écoute la radio dans sa cuisine. Le patron du studio est toujours en cellule, CLEMENCE CHARCOT vient d’arriver au commissariat. ELEA a mal dormi, s’est repassé le film des cinq derniers jours, encore et encore. Quelques minutes pour percuter et un étrange sentiment de solitude. Elle pose sa tasse, jette un œil au salon, dans la salle de bain, juste au cas où. Personne. Après quelques jours de cohabitation, son petit appartement lui semble immense. Leur présence l’oppressait, leur absence la laisse démunie. C’est terminé. Elle se réveille d’un cauchemar qui a éliminé les restes d’un passé encombrant.

SEQ 6

De son côté, MICHEL DE TUDELE s’énerve franchement.

MICHEL
300 000 par an, Sébastien. 300 000. C’est ce que je vous paye et, dites le moi franchement, est-ce pour enfiler des perles ? Alors vous trouvez un tank et vous faites péter ce putain de commissariat ! Ou vous trouvez un type à l’intérieur et vous faites buter cette conne, au point où on en est ! Et faites venir la comptable, que je garde MOI- MÊME un œil sur elle vue que je suis entouré d’INCAPABLES ! Putain de bordel de merde ! J’avais demandé à ce qu’on freine ce flic ! (un temps) Oui et bien de toute évidence pas assez. D’où il sort ses infos ? (un temps) Une femme ? Quelle femme ? (un temps) Anecdotique, dites-vous ? Excusez-moi de vous dire que ça n’en a pas l’air. Va falloir régler ça. Et de façon un peu plus durable qu’avec le flic. Mais un peu moins qu’avec le scénariste, qu’il me reste quand même quelques clampins à administrer.

SEQ 7

Au commissariat l’ambiance n’est pas plus détendue alors que GUS interroge CLEMENCE. Elle refuse de parler, elle attend son avocat. Elle pleure. Il jette une pochette cartonnée par dessus une pile de pochettes cartonnées.

GUS
Je continue ? Elmoub Ben Guerrouj. Son appartement brûle, avec lui dedans. Il s’en sort presque pas trop mal, mais pas suffisamment pour tourner le film dans lequel il tient le rôle principal. Il a 26 ans, vient de connaître son premier succès. Il n’est pas encore une star mais vous l’assurez pour 6 fois la police de ses partenaires. Le studio touche 9 millions. J’ai le plan de financement du film et selon les meilleures prévisions il ne devait pas en rapporter plus de quatre. Huitième joli coup. Et personne ne tique chez vous ? Je ne sais pas, au national, votre compagnie n’a pas de superviseur ? (un temps) Dites-moi, il n’est pas pressé votre avocat. Ce n’est plus MixMédia qui paie ? Même eux vous lâchent. Vu ce qu’il vous est arrivé ce matin, je m’inquiète pour ABYGAELLE. Je doute qu’elle soit en sécurité. Vous devriez me parler Mme CHARCOT.

CLEMENCE (elle détache chaque mot)
Allez / vous / faire / foutre.

GUS
Très bien. On va vous remettre au frais. Et des fois que vous commenceriez à réfléchir, vous n’aurez qu’à me faire demander.

SEQ 8

GUS abandonne CLEMENCE à ses collègues pour rejoindre son bureau. En entrant, il a une impression bizarre. Rien n’a été vraiment déplacé, mais rien n’est vraiment à sa place. La souris de l’ordinateur est à droite. Il est gaucher. Un brouhaha lui vient du poulailler et sa porte s’ouvre à la volé. ELEA, couverte de sang, boite jusqu’à un fauteuil. GUS reste interdit.

ELEA
J’ai comme qui dirait fracassé le crâne d’un type à coup de poêle, chez moi.

Au milieu des fantômes – Episode 12 sur 14.

Ecouter / lire l’épisode précédent

Ecouter / lire l’épisode suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.